Liste d'intérêt communal sans étiquette

 » Réflexions sur le port du masque » de la part d’un internaute

Quand je porte un masque en public

Je veux que vous sachiez que je suis assez éduqué pour savoir que je pourrais être asymptomatique et vous donner encore le virus.

Non je ne « vis pas dans la peur » du virus, je veux juste faire partie de la solution, pas du problème.

Je n’ai pas l’impression que le « gouvernement me contrôle ». J’ai l’impression d’être un adulte contribuant à la sécurité dans notre société et je veux apprendre aux autres la même chose.

Si nous pouvions tous vivre avec la considération des autres à l’esprit, le monde entier serait un bien meilleur endroit.

Porter un masque ne me rend pas faible, effrayé, bête ou m^me « contrôlé ». Ça me rend attentionné.

Quand vous pensez à votre apparence, à votre inconfort, ou à l’opinion qu’ont les autres de vous, imaginez un proche, un enfant, un père, une mère, un grand parent, une tante, un oncle ou même un étranger placé sous un respirateur, seul sans vous ni aucun membre de la famille qui soit autorisé à son chevet.

Demandez-vous si vous auriez pu les aider, un peu, en portant un masque.