Liste d'intérêt communal sans étiquette

REPONSES, REFLEXIONS, SUGGESTIONS sur notre programme 2020-2026

Suite à la distribution de notre carton d’invitation vous donnant nos coordonnées et téléphones privés mis à votre disposition mais non gratuits, vous permettant  ainsi de poser vos questions, vous êtes si nombreux que cela montre à l’évidence que vous êtes très intéressés par notre programme et que vous attendez de notre équipe qu’elle vous apporte ce mieux vivre à Salles sur Mer avec la perspective de voir l’Avenir Autrement.

Lors de mes rencontres avec vous,  par l’intermédiaire du porte à porte, je vous demande ce qui vous manque le plus à Salles sur Mer. Vous me faites presque immanquablement la même réponse : la boulangerie.

Vous déplorez  également, presque à l’unanimité, la dégradation non seulement patrimoniale par le manque de volonté d’investir pour préserver ou donner de nouvelles richesses à la commune mais également la dégradation sociétale par l’abandon de relations humaines au travers de manifestations culturelles ou rencontres festives.

LES COMMERCES

Pour répondre à votre première préoccupation, nous allons le plus rapidement possible mettre en place un local de boulangerie où vous trouverez un choix plus élargi qu’un simple dépôt de pain. Ce lien social journalier qui manque à beaucoup d’entre vous se renouera ainsi, car on le sait très bien, une boulangerie qui ferme c’est l’âme du village qui se flétrie.
Notre projet de « pôle commerce » et particulièrement son lieu d’implantation, sera soumis et discuté avec toute la population au travers de réunions, de commissions communales, de sondages. Nous vous avons déjà exposé les raisons de notre projet de ce pôle commerces. Nous en débattrons à nouveau avec vous tous. Par votre participation à la vie de la commune vous serez des acteurs actifs pour pérenniser ces commerces.

LES CHEMINEMENTS et le quotidien

Nous mettrons toute notre énergie pour finaliser des dossiers qui sont initiés depuis bien trop longtemps et lancerons le plus rapidement possible, après état des lieux et selon l’urgence liée à la sécurité, un grand programme par tranche, de rénovation des rues et trottoirs.
Le camping, poumon de la vie touristique d’une commune si proche du littoral, sera rouvert après avoir rempli les 3 conditions qui sembleraient être à l’origine de sa fermeture, à savoir : deuxième sortie, mise en place d’un signal d’alarme et un poste de gardien de nuit pendant toute la durée d’ouverture du camping. Une aire de camping-cars sera proposée probablement toute l’année.
Le programme « piste cyclable » sera lancé et nous déplorons de ne pouvoir vous donner aucune explication sur la non suite de la délibération 11 du conseil municipal du 29 juillet 2013 intitulée « demande de subvention auprès de la CDA pour participation aux travaux d’aménagement de l’itinéraire cyclable « chemin de Barbaran ».
Nous nous appuierons pour ce faire sur la volonté affichée de la CDA de promouvoir les déplacements à vélo selon les préconisations du PLUi, à savoir : « il apparait nécessaire à l’agglo de faciliter les trajets courts…c’est la raison pour laquelle le PADD met en avant la revalorisation des centres bourgs et centres urbains, en renforçant la notion des « centralités », la mixité des usages, les mixités fonctionnelles dans les bourgs, en concentrant autant que possible, autant que les opportunités foncières le permettent, les services, les commerces, les équipements de proximité. Pour cela il s’agit d’encourager les déplacements à vélo, par l’aménagement des nouvelles liaisons cyclables ».


Pour répondre plus spécialement à nos concurrents :

LA PETITE ENFANCE LA JEUNESSE LES PERSONNES AGEES

Contrairement à ce que nos concurrents tentent d’insuffler de manière pernicieuse, la petite enfance, la jeunesse, les personnes âgées seront au cœur de nos préoccupations. Nous travaillerons tous ensemble pour le quotidien de chacun, et pour que chacun se sente bien dans sa commune. Nous serons à l’écoute de vos besoins et de vos attentes et mettrons à disposition, dans la mesure du possible, les moyens que vous être en droit de revendiquer.
Nous écouterons les assistantes maternelles pour connaître leur point de vue sur l’opportunité d’un soutien à la création d’une mini-crèche ou crèche familiale. Et sur leurs rencontres via la RAM.
Un conseiller élu sera chargé d’une délégation pour mettre en place un PEL (Plan éducatif local) car l’éducation se joue à l’école bien entendu mais également pendant les autres moments de la vie de l’enfant dans sa commune. Le PEL prend en compte tous ces moments en impliquant non seulement les parents, mais également les enseignants, les élus, les centres de loisirs, les associations, la CAF et également l’Education Nationale, dans une politique globale et constructive.
Ce PEL est un outil, qui pourra être établi sur 4 ans, et qui décrira l’ensemble des actions menées et à mener auprès des enfants et des jeunes de la commune, en fonction des tranches d’âge.
Les personnes âgées ne seront pas oubliées, elles non plus, Elles sont la mémoire du village et la sagesse pour nos enfants de la commune. Nous organiserons des rencontres intergénérationnelles qui pourront se traduire par un repas à la cantine avec quelques personnes âgées, 1 ou 2 fois par an ou bien par des mini-conférences où ces personnes pourront parler de leur expérience de vie. Nous pourrons également demander à des retraités de venir parler de leur métier ou de leur parcours professionnel.
Nous mettrons en place un programme culturel que nous établirons dans la mesure du possible sur une saison. Ce programme pourra comprendre des concerts dans l’Eglise, la venue de petites troupes de théâtre, groupe vocal, chorale dans la salle des fêtes. Il y a de magnifiques jardins dans nos belles maisons de Salles. Nous lancerons l’opération « jardins ouverts » accueillant de jeunes artistes pour un public restreint mais ô combien bénéfique tant pour celui qui reçoit que pour celui qui se produit.
Et bien entendu nous donnerons à la fête de la Rosière, héritage patrimonial et culturel, la place qui lui revient. Cette tradition vieille de 140 ans doit rester une particularité de notre commune. Si elle parait peut être désuète pour la jeune génération nous pouvons trouver de nouvelles raisons de nous retrouver autour de cette fête et en faire un jour particulier.

L’ENVIRONNEMENT, L’ECOLOGIE

Un adjoint délégué, spécialement en charge de ce programme environnement, écologie, espaces verts, sera nommé. Il aura à charge de mettre en place une charte architecturale et paysagère pour répondre au bien vivre à Salles sur Mer et préserver notre patrimoine rural. Sa mission sera d’assurer le développement durable de notre commune sous la définition : « le développement durable est une forme de développement économique ayant pour objectif principal de concilier le progrès économique et social avec la préservation de l’environnement. »

Chantal GUILLEBAUD-SUBRA pour la liste l’AVENIR AUTREMENT